† Le Manoir Bloody Cross †

Tu crois voir à travers les Abysses mais ce sont les Abysses qui voient à travers toi.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Destiny Haîtzbatie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Destiny Haîtzbatie

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 23/03/2009
Age : 25
Localisation : Mon ange... retourne toi...

MessageSujet: Destiny Haîtzbatie   Lun 23 Mar - 14:56

Destiny Haîtzbatie

† NOM :
Haîtzbatie

† PRENOM :
Destiny

† SURNOM :
Tiny, Desti...

† ÂGE :
17 ans

† ORIGINES :
Italienne

† NATIONALITE :
Italie

on doit savoir ce que tu caches ;
Son passé atroce...

† FONCTION :
élève

† RACE :
Vampire

† POUVOIRS :
-Contrôle et Génération de l'eau: Depuis sa naissance Destiny a toujours été grandement
spécial. Pas comme les autres enfants. L'eau est a la fois un pouvoir de la famille,
mais également un amusement pour elle afin de se changer les idées. Tout le monde
sait que le corps est constituer a 70% d'eau, et bien Destiny sait grâce à cette
capacité de contrôlé une personne simplement avec les doigts, comme un simple pantin,
mais pendant un certain laps de temps.
Quand elle est en colère ou bien triste, l'eau peut quelquefois se rafraichir et devenir des
simples flocons de neige.

† PLUS GRANDE PEUR :
Les hauteurs.

† RÊVE :
Découvrir et explorer les environs, rencontrer de nouvelle personne (de tous les races)
afin d'agrandir les connaissances de cette nouvelle vie qui se montre devant elle.

† ORIENTATION SEXUELLE :
Destiny à déjà aimé autre fois. Mais cet amour elle ne pouvait s'engagé.
C'était un jeune homme de la même âge, mais il était un humain... Elle
ne pouvait être avec lui, resté à ses côtés vu qu'elle n'acceptait pas d'être
un vampire.


Dernière édition par Destiny Haîtzbatie le Mar 24 Mar - 2:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny Haîtzbatie

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 23/03/2009
Age : 25
Localisation : Mon ange... retourne toi...

MessageSujet: Re: Destiny Haîtzbatie   Lun 23 Mar - 14:57

†HISTOIRE:
\°Attention°/
Pour les personnes sensibles

Cette histoire... cette histoire qui ma tellement détruit mon enfance. Toutes ces années de
torture et de souffrance...Enfin... Quand j'étais petite, ma mère m'a toujours détesté...
Pourquoi? J'en es aucune idée. Peut-être à cause de son passé? Peut-être à cause de
son enfance ?... Elle ne me la jamais dit. Je me souviens, je ne possédais pas encore 2 ans,
j'étais assise dans ma chaise haute regardant la neige tombé. Dehors se trouvait une
voiture noire, deux hommes se trouvaient là attendant mon père pour aller travailler à la ferme.
Devant moi se tenait mon frère Ernesto, à peine plus âgé que moi vu que seulement 11 mois,
de différence, nous séparait. Ma mère, préparent le déjeuner, s'engueulait avec mon père,
qui commençait à s'habiller pour aller travaillé. Le ton de leurs voix, commença à être
de plus en plus fort. Moi, qui commençait à avoir peur, je chignais silencieusement jusqu'
à temps que mon père partit. Une énorme peur se réveilla, la peur de rester seule
avec ma mère. Mendie, ma mère, continua de gueulé après mon père qui était déjà à
l'extérieur. Je pleurais donc plus fort pour montrer à mon père que je voulais qu'il reste ici
pour me protéger contre la colère de ma mère. Celle-ci se retourna vert moi brusquement
me disant de la fermer. Je continuais donc a pleuré, essayant de m'arrêter difficilement. Elle
Déposa devant moi, brusquement, un bol de gruau et une toast grillé. Elle me dit dune voix forte :

-Ferme ta grande gueule et bouffe tout de suite!

J'essayai de prendre une bouchée, par peur de ma mère, je vomie à cause du stress et de la
peur qui m'envahissait. Elle s'approcha furieusement proche de moi, me prenant les joues avec
ses mains, me rentra ses ongles dans la peau, pour ensuite me foutre la cuillère remplit de gruau
et de vomis dans la bouche. Je vomis une seconde fois dans mon assiette. Ma mère me prit
furieusement par les bras m'enferma dans ma chambre et m'enferma là. Toujours en sanglot,
je pleurai dans mon lit . Je commençais à dormir, jusqu'à temps que j'entendis ma mère montée.
Je ne comprenais pas... j'avais pour temps arrêté de pleurer! Elle me prit par le bras, me mit
devant l'escalier et me poussa brusquement dans les marches. Et ensuite plus rien.
Depuis toute mon enfance j'ai été battue pour simplement satisfaire le besoin de ma mère.
Bien sur, mon père ne savait jamais ce qu'il se passait à la maison. Mes frères et soeurs terrorisé
par les coups de fer, de lavette mouillée, les règles et tout ne disait rien par peur de se faire battre à
leur tour.

À 4 ans, je me souviens que je regardais mon frère et ma soeur joué dans le sable. Évidemment
je n'avais que le droit de jouer avec eux sous la permission de ma mère et deviner quoi, je n'avais
pas le droit d'y aller. Mon père nous cria de venir mangé, moi je les regardais courir et j'attendis la
permission de ma mère pour venir à l'intérieur. Elle sortit dehors frustré et me prit par le bras
rentrant ses ongles dans ma peau pour ensuite serré jusqu'à temps que je ne sente plus mon bras.

-Tu n'a pas compris ton père petite caliss. Tu vas en mangé une par ton père ou sinon une
grosse volé par moi!

Rendu à l'intérieur je voyais mon père frustré. Essaya de manger, mais la peur qui m'envahissait
pour la volée après le soupé, je vomis soudainement tout ce que je mangeais. Mon père commença à
s'engueuler avec ma mère. Il prit soudainement les patates bouillantes dans une casserole et le les
lançant dans la figure. Mon visage me brûlait. Je pleurais pour ensuite me réfugié dans les escaliers.
L'engueulade reprit. Je restais là attendant la fin de cette engueulade. J'entendis les pas de mon père
se diriger vers moi. Il me regarda le visage et me désinfecta mes blessures.

-Ta mère est une espèce de folle. Désolé je ne savais pas ce que je faisais.

Et c'est comme ça que se finit la soirée.
Rendu à l'heure du dodo, nous allons tous faire un baisé à notre mère, j'y alla , mais elle m'arrêta.

-Toi! T'en aura pas! Je ne t'aime pas, alors va dormir.

Sa continua comme cela, chaque jour où mon père partit travaillé, ma mère me battait. Je vomissais
peur d'elle à chaque jour. Mon père travaillait jusqu'à 5heures du soir et quelquefois vert 10 ou
même 11 heures. C'est moi qui amena le souper à mon père. Il remarqua mes blessures, mais
ma mère lui disait tellement de mensonge sur moi. Et il était aussi fou pour la croire... tout comme
ma mère qui était complètement folle.
Vert mes 9 ans, ma mère revint avec un autre homme. Un « ami » quelle disait... moi je pensais
plus un remplaçant de mon père... Enfin. Après quelque mois, mes parents se séparant... et nous envoya
chez ma tante. À l'école je me faisais appeler * le vilain petit canard * parce que j'étais habillée
différemment que les autres et j'étais bizarre.
Revenant de chez ma tante après un long été, j'avais complètement changé, j'étais rendue magnifique,
une vraie beauté. ( Image perso ) Ma mère se demandait qu'est-ce qui était arrivé à sa fille.
Je pensais que tout allait changer... mais je m'étais trompé... Ma mère était complètement jalouse
de ma beauté, ce que j'étais devenue.
Mon beau-père me demanda, une fois, de l'aider à ranger des outils qu'il avait sortit. Peur de se
qui pouvait faire, se restait jamais devant lui. Nous partons vert l'arrière, pour ensuite rentrer
dans le cabanon... je n'aurais jamais du rentrer là. Barrant la porte, il me prit par l'arrière, me bouchant
les lèvres de ses mains pour m'empêcher de crier. J'essayais de me débattre, mais cela ne marchait pas.
Il me colla à son corps, ses mains me toucha de partout. Il me toucha les seins, laissa passer une respiration d'excitation. Je laissais des larmes coulées, mais il continua de me toucher jusqu à temps qu'il arrive à la jupe.
Arthur passa sa main dans mes collant, il déposa sa main entre mes jambes. J'essayais de hurler, mais
celui-la ria par-dessus ma peur... ma peur de lui. Il me bloqua les jambes pour ensuite me retourner de
l'autre côté, il détacha son pantalon pour ensuite me plaquer au mur, j'essaya de partit mais il était trop
puissant... trop fort pour moi... et c'est là que tout arriva... il me viola.

Bien sur... je n'aie absolument rien dit à ma mère... Celle-ci allait me rire au visage me disant que
j'étais seulement jalouse ou que je voulais me montrer intéressante. Arthure me prit par après,
la scène déroulée dans le cabanon, sa petite prisonnière. à chaque fois qu'il me demandait
quelque chose, il me regarda avec un regard pervers. Je n'avais jamais vu un homme aussi dégoûtant
que lui. Mais le pire dans tout ça, c'est quand ma mère partit a l'hôpital pendant 1 semaine pour
accoucher d'un enfant avec ce vieux alcoolique qui l'avait rendu comme lui à son tour. Je peux vous
dire que « la » ceinture, je la rencontrais souvent. Cette semaine... je m'en rappellerais toute ma vie...
cette semaine avait été complètement dégoûtante. Mes deux petites soeurs, Nathalie âgé de 8 ans,
Stéphanie âgée de 6 ans et mon petit frère Danie âgé de 5 ans, avait été obligé, toujours avec
des menaces de « la » ceinture, de faire plaisir à notre beau-père. En gros il les obligeait a
faire des choses que même moi je ne faisais pas... Il leur demandant de caresser, toucher et autre truc...
Et aussi il me reprit. Pendant que j'allais faire endormie les enfants, celui-ci m'attendait de l'autre
côté de la porte... Bien sur je ne le savais pas... Fermant la porte derrière moi, je me sentie agripper. Il
me prit par un bras pour aussitôt me coincé entre lui et le mur. Il essaya de m'embrasser, mais
je tournais toujours le visage serrant mes lèvres tout en me débattant. D'une main ferme, il me
pinça le coup. Je le suppliais d'arrêter, mais il me dit seulement à une seule condition... J'avais peur...
peur de ce qu'il pouvait dire... Il me dit, de lui faire plaisir. Je refusais... mais il détacha « sa »
ceinture et il me la montra. Terrorisé, je n'eus aucun choix que lui obéir.Quand ma mère revint,
celle-ci avait l'air mieux. J'eux des semaines de vacances, vu que j'essayais de me faire voir
le moins souvent, pour ensuite recommencer l'école. Rentrant à mon école, tous les regards se
posa sur moi. Ma tante m'avait acheté de nouveaux vêtements, mon physique complètement changé,
les regards des garçons se posait beaucoup sur moi. Enfin, il y avait un bon point, l'école, tout allait
à merveille, mais disons qu'à la maison, tout avait reprit son cours normal. Je continuais à être le
souffre douleur et le plaisir d'Arthure à ses yeux. Il ne me toucha pas, mais me regardait souvent.
Tout changea juste grâce à une fête de famille. Mes tantes, grand-mères, grand-pères, oncle et
tout, son arrivées pour la grande fête de Noël. Toutes mes tantes se souciaient de mes blessures que je
n'avais pas put cacher. Une de mes tantes ,qui était spécialisé dans les enfants mal traiter, m'amena
avec mon oncle vert l'arrière. Ma mère aillant peur que je papote tout à ma tante regarda par la
fenêtre.

-Dydy, je peu te poser une question?
-ou…oui, qu`est-ce qu`il y a?
-Qui ta fait ça ?

Je baissais les yeux… je me tourna vert mon oncle lui disant…

-Mais personne pourquoi cette question?
-Dydy… la vérité! On dira rien, promit
-Et bien, c`est Arthure et mère…
-Depuis quand te font cela?
-Depuis… ma mère depuis mes 2 ans… Mais pas un mot parce que je vais me faire battre encore plus se soir…
-Mais pourquoi te ferais tu battre… tu nous montre les lapins d`Arthure…

Et puis Arthure arriva…

-Qu`est-ce que vous faite?
-Et bien, Dydy nous montra tes magnifique lapin à moi et Chantal!

Par après, je fus allée voir le juge... ma mère me disant « si ses à cause de toé, ton trout est
déjo creusé a maison! To tu bien compris tite criss! » Pendant tout le trajet j'entendis ces mots...
Arrivé là-bas, il m'amena seule, dans une chambre devant tout plein de gens. Je devais raconter
tout ce qui se passait à la maison, je disais à propos de la lavette mouillée quelle me frappait
avec, la barre de fer quelle me tapait, la ceinture, les violés à propos d'Arthur... Juste à cela,
je pleurais. Sortant de là, ceux-là avait parlée à ma mère, elle m'entraîna à l'extérieur par les cheveux
tout en m'assistant dans la voiture. Nathalie nous suivis les larmes aux yeux, Arthur avec la
ceinture en main. Je n'avais dit que j'allais mourir... que tout était fini... Jusqu'à temps que Chantal
arrive accompagné de deux policiers. Elle me laissa sortir et partit tout en sacrant. Dans les dernières
nouvelles, Maddy apprit que la dame était décédée, que la moitié de ses frères et soeurs sont
tous morts, cela la bouleversa au plus haut point... pas de sa mère, mais de ses soeurs et de ses
frères quelle n'avait pu sauvé...


Dernière édition par Destiny Haîtzbatie le Mar 24 Mar - 2:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny Haîtzbatie

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 23/03/2009
Age : 25
Localisation : Mon ange... retourne toi...

MessageSujet: Re: Destiny Haîtzbatie   Lun 23 Mar - 14:57

Tout recommença au tout début du mois de Aout. Une magnifique et agréable
femme était sur le point d'adopter une jeune fille, devenir mère, passé à une étape
qu'elle attendait impatiemment avec son nouveau mari qui avait adopté son
état et sa fille qu'elle attendait dans cette salle. Son ancien mari avait désapprouver l'idée d'avoir un
enfant si jeune rendu à six mois et était partie afin de la laisser seul dans cette situation.
Elle perdit avec désespoir le jeune enfant qu'elle possédait en elle meurt en lui donnant naissance
Elle était si découragée, si triste... qu'elle demanda à son meilleur ami de l'aider qui
est aujourd'hui son mari.

Le couple l'avaient déjà appris à la connaître la jeune élue.
mais une fois que Destiny sortit, un sourire vint a leurs visages. Annie semblait
si contente qu'elle laissa couler des larmes, des larmes en perle comme elle
disait souvent... 'Ne laisse pas couler ses perles ma belle, ils sont si précieux...'
Son sourire était si agréable et doux, si unique... Même son faux père semblait
aussi réjouit de voir la petite beauté qu'ils avaient prénommé... Destiny Haîtzbatie
... Un nom que sa mère, Annie; adorait... c'était un nouveau départ pour la jeune
fille, une famille magnifique adorable et enfin elle allait pouvoir avoir une vie!...
enfin c'est ce qu'elle croit...

Les années passèrent agréablement, rendu à l'âge de 11 ans, ils déménagèrent dans un
manoir proche d'un petit village ou tous les connaissaient tout le monde. Et la
venu de Destiny fut si unique. Tout le monde venait les voir affins d'admirer la
beauté de la jeune enfant si adorable et si angélique. Elle était la princesse du village
si gentille, si serviable.. tous les gens l'aimaient. Les années passèrent, la famille
était si connu que dans le village on passait en voiture et ils nous envoyaient signe.

Arriver à ses 12 ans, Destiny trouvait que son beau-père semblait si étrange...
Quelquefois quand elle était occupée à faire sa toilette, elle pouvait voir la porte
entre ouverte et qu'il la regardait. Le plus souvent il partait aussitôt qu'elle le
voyait, mais elle ne dit rien elle l'adorait tellement, comme son vrai père elle
était si attacher et elle se disait toujours, peut-être qui croyait que c'était sa mère?

Quelquemois plus tard, cela commençait à l'effrayer un peu, sa mère grandement malade
ne trouvait plus la force pour se lever ou simplement pour lever le petit doigt... Des
médicaments sur médicament. Destiny s'occupait toujours d'elle, si proche et si
alerté par n'importe quelle chose qui pourrait la faire bouger ou autre... Que la jeune fille
devint si fatiguer qu'elle dormait dans ses cours. 1 ans s'écoula et sa mère mourra...
Les gens du village étaient tous présent quand elle fut déposée sous terre. Jamais
on avait vu temps la jeune ange aussi attrister. Son sourire était changé, il était devenu
si triste son regard si perdu et oublier... elle était... plus elle-même. De moins en moins
on la voyait au village, jamais un sourire ou sinon un sourire perdu. Le regard loin et
si désordonner... Rarement un son sortait de sa bouche, sa voix était triste et angoissé...
Ses amis essayaient de l'aider, mais elle semblait énerver et terrifier à l'idée de rester sans
que son beau-père n'est de doute. Ses amis disaient que c'était son beau-père... et ils décidèrent
de faire enquête. Un garçon qui l'aimait et ses autres copains qui connaissaient bien la
jeune fille connaissait tous les endroits et cachette de ce bâtiment et si introduit.

A l'intérieur, Destiny était dans sa douche, son beau-père à l'extérieur et la regardait.
Il entra avec un de ses sourires pervers. Elle montrait qu'elle se sentait intimidé,
pas vraiment a laisse... elle lui dit calmement et toute tremblotante...

-Tu... Tu pourrais partir... j'aime pas ça...

Il s'approchait d'elle, passant ses mains sur ses épaules. Une larme coula sur ça joue
triste et solitaire par ce secret quelle garde depuis trop longtemps. Les garçons
regardant cela avec dégout et de la pitié.

''Je t'es déjà dit que ses naturelles... et puis tu es magnifique et cette beauté... doit se
faire apprécier par quelqu'un... '' Elle déplaça ses mains affins de lui montrer qu'elle
ne voulait pas, mais celui-ci se frustra et la gifla brutalement la laissant tomber au sol.
Des larmes se fondaient à l'eau de la douche qui tombait doucement sur son corps
tremper. Une main était posée ou il l'avait gifler. Il la ramassa par les épaules affins de
la plaquer au mur brutalement. Un bruit sourd d'un os craquer se fit entendre, mais
elle resta silencieuse et pleura. Jonny aurait voulu l'aider, voulu donner une raclée
a cet homme cruel et pervers.
-Pourquoi tu ne veux jamais? Je suis si affreux que cela? Tu ne m'aime donc pas
comme je t'aime?

-Non! Laisse moi pervers!

-a oui... Je vais te faire voir ce que le mot 'pervers' c'est.

Il détacha ses pantalons, il la reteint affins de la faire payer. Elle se débattait appelait
au secours, mais rien ne fut... Plus capable de voir cela, Jonny, l'adolescent qui aimait
depuis son arrivée Destiny parti de là afin de venir aider la jeune fille en danger... mais
il n'arriva pas assez rapidement. La porte était fermée a clé et il devait aller
par une fenêtre. Le temps de s'infiltre à l'intérieur, l'homme eut le temps de la violer
tellement brutalement qu'elle ne pouvait plus rien faire, elle était figée et pleurait
silencieusement au mal qu'elle ressentait.

Jonny attrapa l'homme, affins qu'il la lâche, il le frappait de colère lui répétant sans
arrêt qu'il était cruel et qu'il allait mourir pour ce qu'il avait fait. Jusqu'à temps
que le beau-père réussi à le frapper afin de le laissé tomber au sol. Ses amis arrivèrent
par la suite et retint l'homme. Jonny se précipita donc sur Maddy qui était encore sous la
douche dans son coin effrayé replier sur elle-même...

-Tout va bien aller ma belle...
-Jonny... j'ai... j'ai mal...


Sentant une substance étrange sur sa main en la touchant, il la regarda. La substance était
pas de l'eau, mais du sang. Son regard parcourra le corps de sa meilleure amie. Disons qu'il
se fichait pour l'instant de la voir nue, elle était blanche et sous elle du sang s'écoulait en
abondance. Son intimité laissa écouler du sang vu la violence a laquelle il l'avait violé,
mais également de sa tête et son dos qui avait eu un trop gros choc.

-NON Maddy reste avec moi...
-Je vais mourir pas vrai Jonny?

Des larmes continua à couler et il la tenait dans ses bras comme une catin. Elle
était si faible et froide... Un de ses amis appela l'ambulance rapidement...

-Non tu va rester avec moi! Tu ne mourra pas... On a besoin de toi...
-Je voulais te dire... Je suis désolée... je ne tes rien dit par peur que tu me croie pas...
-Je t'aurais cru ma belle...
-Peut-être... mais Maurice... t'aurais tué... et je t'aime trop pour que tu parte...
-Je t'aime aussi... je veux que tu reste avec moi! Je ferai tout pour toi, je veux pas
que tu parte tu mes chére...
-Je...T...aime...Jonny...
-Non reste avec moi!

Il l'étendit donc sur le dos arrêta l'eau et essaya d'arrêter l'écoulement avec une serviette.
Les ambulanciers arrivant et laissa embarquer Jonny avec elle. Il lui tenait la main pendant
le trajet. Se réveillant, elle lui dit doucement...

-Jonny... je t'aime... et... ne l'oublie pas ok? … je serai toujours a tes côtés... quoi... quoi qui arrive...
-Maddy... Je te remercie de m'avoir sauvée la vie contre la tienne...Mais... tu ne va pas
partir... je t'aime, je veux que tu reste...reste pour moi! Sil-vous-plait...
-Je serai toujours... avec toi... je t'aime...

Un sourire et puis le bruit de la machine se faisait entendre sur un bruit répétitif... qui ne
s'arrêta pas. Les employés prirent des électrons choc affins d'essayer de la ranimer.
Enfin réussi avec plusieurs coups, elle resta dans un coma profond. Les mois passaient...
Les visites de moins en moins nombreuse. Cependant, il suffisait temps et d'attention
pour enfin la voir se réveiller. En pleine journée du 13 octobre, elle se tenait assise dans
le lit de l'hôpital. La fenêtre était ouverte, le vent doux, mais frisquet chatouilla le visage
endormie de la jeune fille. Le médecin vérifiait son état de santé et autre chose qu'elle
n'avait entendu vu que son esprit était attiré par quelque chose d'autre. Au loin dans un
parc la jeune fille sentie un regard posé sur sa personne... Un homme était au loin, mais
quand elle se fut coupé par une infirmière il ne se montrait plus dans le parc et
aucun autre endroit. S'affolant en disant ce qu'elle avait vu, les médecins croyaient
qu'elle confondait la réalité avec le surnaturel. Par tous les moyens elle leur disait
qu'il y avait un homme qui lui parlait et la regardait dans le parc, elle essaya de leur faire
comprendre que c'était vrai, mais il ne crut pas un mot. Des infirmières la tenaient
par les poignets, d'autre par les chevilles, ils l'attachaent et apporta en vitesse une
seringue afin de lui injecter un produit qui la ferait dormir. Ils pensèrent qu'elle
allait se réveiller pour ensuite lui enlever des illusions surnaturelle pour eux.

Deux soirs plus tard, il était minuit, elle se rappela grâce aux cloches de l'église proche
qui sonnait. Des chuchotements envahissaient sa chambre de différentes voix. Ce fut se qui
la tira de son sommeille. Elle regarda énerver autour d'elle ses yeux scrutaient rapidement
le noir de sa chambre qui la terrorisait, elle pouvait sentir des présences autour de son lit.
Ses poignets attachés elle hurlait d'arrêter ce vacarme. Puis, tout à coup, surgit de l'ombre
jusqu'au reflet de la lune un visage d'un homme qu'elle ne connaissait pas. Sa peau était
blanche , sa beauté tout à fait magnifique.

-Vous êtes celui du parc? Qui êtes-vous? Que me voulez-vous?

L'homme souriait et s'approchait afin qu'elle puisse totalement voir son corps, ses habits,
ses bijoux, tout. Un déjà vu surgit dans son esprit... est-ce quelqu'un qu'elle avait déjà vue?
Un ami?

-Je suis... Anthonyo Heltrowel....
-Mon arrière grand-père? Vous...vous êtes mort... Ils vous ont retrouvé afin de vous enterrer?
Non... dite moi pas que je suis morte?
-Sa fait des années que tu l'es Anna...
-Je m'appelle plus Anna! C'est Destiny a présent!
-A oui... c'est vrai... Je vous prit de me pardonner Miss...
-Mais je ne peux pas être morte, j'étais présente il y a cela deux jours environ!
-Depuis ta naissance que tu es morte... Tu tes jamais demander pour qu'elle raison tu
était plus blanche que tout les autres, que tu ressentait des choses, aimer plus la nuit...
le pressentiment que tu ne vie pas?
-hum... je me suis jamais posé la question...
-Tu es une vampires d'une très grande lignée... Tu change peu a peu...
-Mais pourquoi...
-Ton père ne pas voulu avoir une autre épouse que ta mère... Il était amoureux d'elle
et nous n'avons rien put dire alors tu as vécu comme une vrai enfant... Mais tu change...
chaque instant, chaque minute qui change ton apparence... Tu ne vieillie pas comme
les autres... tu te sans plus faible... tu pâlie... Tu deviens peu à peu comme nous...
-Impossible! Ses ridicules!
-Alors pour quelle raison que je suis rentré ici sans avoir ouvert une fenêtre ou porte...
pour quelle raison tu m'entend, mais pas les autres?... C'est ta vie, ton sang... tu ne peux y
changer Destiny...
-Alors je vais faire quoi maintenant? J'ai plus de mère, plus de père je suis orpheline tu comprend...
-Non pas tellement... Une fois que tu sera sortit d'ici viens me voir au clocher... S'ils ne te laisse
pas partir, à la prochaine pleine lune des gens vont venir te cherché... conte sur moi!

Elle voulut répondre, cependant il avait disparu devant elle. Destiny n'en revint pas... c'était
un rêve... Enfin sinon cela semblait incompréhensible! Pour qu'elle raison elle serait
comme eux... Son père n'avait pas l'air d'un vampire?Enfin dans c'est lointain souvenir
elle ne se rappelle pas de ce détail. Elle regarda les jours passer sans faire une
crise afin qu'il la laisse en paix.

Le jour de la pleine lune, Destiny pouvait sentir en elle une sensation d'excitation
ainsi que de peur. Cela était certain, elle voulait partir de cet endroit qui la rendait
si '' folle ''. Les couleurs blancs étaient si psychédéliques qui la rendaient simplement
perdu dans ses couleurs sans fin, sans arrête...

D'un coup, la tirant de c'est pensé, une infirmière qu'elle n'avait jamais vue auparavant.
Des vêtements se tenaient dans ses mains et son sourire semblait si rassurant. Elle lui dit tout
en refermant sa porte derrière elle, que quelqu'un lattent au cloché, qu'elle doit partir au plus
vite avec elle si sa vie y tien. La jeune fille lui demanda pour quelle raison? La dame
la regarda, elle était si blanche à la beauté si exceptionnelle. Un sourire à ses lèvres,
elle lui dit que les médecins avaient découvert que Destiny avait un sang pas comme les
autres... Celui d'un vampire et avait décidé de la tuer ce soir. Les vêtements
s'enfila rapidement, jamais elle avait remarqué la couleur ou même ce qu'elle portait.
La fenêtre ouverte, la dame enleva les vêtements de médecin afin de mieux pouvoir
bouger. Sur le toit qui était aux côtés de la fenêtre de la chambre, ils montèrent pour
ensuite redescendre vers le cloché. Le toit était très glissant, elle pouvait tomber a tout
moment. Destiny essaya de se tenir doucement sur la tôle, elle toucha a quelque chose
qui lui fit retirer sa main de l'endroit ou elle tenait. Soudain elle glissa vivement sur le toit.
Elle cria à la dame, elle essaya d'attraper une tuile, mais rien ne réussit à finir sa course.
Puis elle arriva à quelque chose en métal qui renfermait de l'eau. Ses mains retenaient
le morceau afin de ne pas tomber en bas de l'édifice. Elle tremblait, ne voulait plus bouger,
elle était totalement terrorisée. Sa peur des hauteurs avaient fait surface et elle ne voulait plus
bouger le petit doigt sinon elle tombait. Malgré que le bout de métal commençait à
ouvrir doucement la peau de la jeune fille. Une brulure et une douleur se faisait ressentir
intensément dans ses mains. Elle pouvait sentir sa peau qui déchirait qui se coupait
sous le métal pointu. Puis, soudain, la dame arriva à côté d'elle. Dans la même position.
Surprise elle lui dit de se donner un élan vert l'autre mur afin de tomber dans le ta
de foin en bas. Son regard suivi la jeune femme pour mieux comprendre visuellement
ses explications. Ensuite, elle fit de même, une peur intense l'envahissait brutalement
jusqu'à temps qu'elle arriva dans le foin. Une sensation de bien être se faisait ressentir,
de l'aide pour se relever pour ensuite courir jusqu'au cloché ou un homme à la cape noir
nous attendait.


Dernière édition par Destiny Haîtzbatie le Lun 23 Mar - 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny Haîtzbatie

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 23/03/2009
Age : 25
Localisation : Mon ange... retourne toi...

MessageSujet: Re: Destiny Haîtzbatie   Lun 23 Mar - 14:58

Cet homme, elle ne le connaissait pas, mais une chose était sur c'était un vampire.
Elle repensait que quelque semaine avait, Desitny avait une famille, une mère exceptionnelle,
mais un père atroce et dégoutant... La tirant de ses pensées, l'homme lui glissa un mot dans son
oreille d'une voix rassurante '' ne tant fait pas, tout va bien aller...'' Il descendit dans une
trappe en arrière du clocher, une trappe bien caché. Ils parcouraient des sentiers
afin de finir à l'autre bout de la ville pour soudainement marcher dans une forêt.
Puis, soudainement, après deux jours de marche intensifs, un village nommé Jouhatsu.
Un village qu'elle ignorait son existant tout comme le grand manoir qui se tenait
sous leur yeux.

Ce fut è l'instant qu'elle remarqua son habillement. Une longue robe bleue foncé d'un tissu
satiner et décorer de plusieurs motifs de feuille et neige. La robe bleue laissait dévoilé
ses épaules et le haut de sa poitrine qui est retenue d'un corset collé à sa peau. La couleur
blanc comme son capuchon laissa montré des bandes au travers sa robe. L'ouverture de son
jupon laissait voir la couleur blanc ainsi que les deux lignes de son corset. Une robe magnifique
recouvert d'un long manteau blanc et les bordures bleus foncé comme sa robe.
Un bijoux était sur sa tête laissant signifier son rang de noblesse et la seule fille dans cette
famille d'aujourd'hui.

Un cognement à la porte et elle se fit ouvrit par un domestique qui la regarda
doucement avec un sourire en coin. Ils les firent entré à l'intérieur sans dire un mot
et les fit attendre à la salle commune afin de leur dire quelque instant plus tard
qu'elle pouvait rester dans cet endroit.

† MOI†

† PSEUDO :
Miimie ^^

† ÂGE : et bien, j'ai 17 ans
† OU AS-TU TROUVE LE FORUM ?
Top site
† COMMENTAIRES, SUGGESTIONS ?
Le forum est superbe!
† CODE DU REGLEMENT :
Sad But True
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jezekael Tzekestall
† Préfet [V] ~ Sweet & Innocent Vampire †
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Destiny Haîtzbatie   Mar 24 Mar - 0:05

    Welcome !

    Je ne suis pas encore allée jusqu'au bout parce que j'aimerais que tu corriges tes fautes, il y en a beaucoup et il y a même quelques phrases difficiles à comprendre... Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Destiny Haîtzbatie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Destiny Haîtzbatie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marque of Destiny
» Your Destiny || Forum RPG
» AUSTRALIAN DESTINY & YELLOW TRICYLE :)
» Koh~Lanta Destiny Inscription !
» Destiny rpg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† Le Manoir Bloody Cross † :: † Les règles sont faites pour être transgressées... mais pas tout de suite ! :: † Registre du Manoir.-
Sauter vers: